lundi 7 janvier 2019

Drashtar : le témoin

Je ne suis pas un corps, j'ai un corps;
Je ne suis pas mes pensées, j'ai des pensées;
Je ne suis pas mes émotions, j'ai des émotions;

Je suis celui qui sait qu'il n'est pas un corps, qu'il n'est pas la pensée, qu'il n'est pas l'émotion... .

"Sur le chemin montagneux, une fleur me fascine, sans raison".   (Bashô)

Un portail montagneux et trois flèches florales :

Au commencement, était un simple garçon,
Petit, perdu, païen, inattentif aux sons,
Ni aux beautés et à leurs formes infinies,
Ni aux merveilles de deux univers unis,
Ni à l'odeur délicate de cette écorce,
Ni à la caresse d'un zéphyr plein de force,
Ni même à ce tableau, qui vaut bien un graal :
Un portail montagneux et trois flèches florales.

Puis l'enfant a grandi, il s'est mis à rêver,
A voir le monde à travers ses yeux entravés,
Un monde bas, où il ne trouvait pas sa place,
Qui ne lui renvoyait que des regards de glace.
Alors, en bon "vata", il ne s'est pas conscrit,
Il a plutôt imaginé dans son esprit
Une lavande, ainsi qu'une lune idéale,
Un portail montagneux et trois flèches florales.

Enfin, le jeune homme, hésitant entre deux,
Emprunta un chemin jusque là hasardeux,
Mêlant ses univers par le biais d'un fin isthme
Et se découvrant un talent pour l'altruisme
Et se découvrant lui-même, simple conscience,
Par une méditation en toute radiance.
Il peut désormais voir, par son oeil primordial,
Un portail montagneux et trois flèches florales.

Ma soeur, merci infiniment pour ce voyage,
Qui n'aurait été, sans toi, qu'un mirage.
J'ai pu m'élever car tu étais en aval
D'un portail montagneux et trois flèches florales.
(Alban Baudry)



vendredi 21 décembre 2018

AHIMSA : la non-violence

"Il ne saurait y avoir de remèdes aux maux de ce monde, en dehors du sentier abrupt et étroit de la non-violence."   (Gandhi).


Gilberte,
la grenouille verte




"Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson pêché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas."     (proverbe indien).                                                              

lundi 12 novembre 2018

Salut au soleil : Suryanamaskar


De chair et de lumière :



Les premiers rayons solaires descendent du ciel et viennent toucher les cellules à l'intérieur du corps.

Alors, les cellules sourient et montent sur les rayons, offerts telles des échelles cosmiques, jusqu'au coeur du soleil.

Et, à chaque pas, à chaque étape, à chaque avancée, le soleil murmure :
"bienvenue ! .. vous êtes les bienvenues ! .... .





"Cueille le jour parce que tu es le jour". (F.Pessoa)




jeudi 25 octobre 2018

YOGA : Pourquoi (pas) ?


 "C'est impossible, dit la Fierté.

C'est risqué, dit l'Expérience.

C'est sans issue, dit la Raison.

Essayons, murmure le Coeur."
                                     
                                       (W. Ward)





Svadhyaya :
le véritable but du yoga est la connaissance de soi.

jeudi 27 septembre 2018

Vacuité automnale

"Le vol de l'aigle ne laisse aucune trace".   ( J. Krishnamurti)
 


Devant m'absenter ponctuellement d'octobre à janvier, je ferai cours pendant les vacances scolaires pour récupérer et de façon à ce que vous ayez le même nombre de cours dans le trimestre. Bien sûr, ceux qui souhaitent participer plusieurs fois par semaine sont les bienvenus.

Voici les dates où il n'y aura pas cours :
             -du 8 au 12 octobre
             -du 5 au 9 novembre
             -du 3 au 7 décembre
             -du 28 janvier au 1er février

Merci de votre confiance.

mardi 28 août 2018

YOGA : saison 2018/2019

" Entrez dans le mouvement de la vie qui se donne; ce mouvement qui fait tourner la Terre, le coeur humain et les autres étoiles..."                      (Aristote)

PROGRAMME 2018/2019 :

AUROS  33124 : lundi 
salle de motricité, école d'Auros :
17H00 yoga enfants
17H45 yoga enfants
Do-jo du pôle sportif :
18H45 yoga adultes
20H00 yoga (avancés)
21H00 méditation (1/2h)                                       

ST MACAIRE 33490 : mardi
Espace bien-être, 1 rue Carnot :
11H00 yoga
12H30 yoga nidra/méditation
18H30 yoga


BRANNENS 33124 : mercredi
salle des fêtes :
10H yoga adultes (salle des fêtes)
11H yoga nidra/méditation
13H45 yoga enfants
14H45 yoga enfants
14, Le Bourg :
18H45 yoga ados
19H45 méditation (1/mois débutants - 1/mois avancés)
                                dimanche à  10H30 bhajan (1/mois)

LANGON 33210 : jeudi
Pôle ostéopathique, 8 Nelson Mandela :
14H00 yoga nidra/méditation
15H30 yoga

BAZAS 33430 : jeudi
Lycée agricole :
17H15 yoga adultes

Cours particuliers, mère/enfant, infos ou inscriptions : 06.86.23.92.74 ou veroniquebaudry@free.fr

DATES MEDITATION ET BHAJAN :
 Octobre : 3 (débutants) - 17 (avancés) - 28 (bhajan)
Novembre : 14 (débutants) - 28 (avancés) - 25 (bhajan)
Décembre : 12 (débutants) - 19 (avancés) - 9 (bhajan)
Janvier : 9 (débutants) - 23 (avancés) - 20 (bhajan)
Février : 6 (débutants) - 13 (avancés) - 24 (bhajan)
Mars : 6 (débutants - 20 (avancés) - 31 (bhajan)
Avril : 3 (débutants) - 17 (avancés) - 28 (bhajan)
Mai : 15 (méditation tous niveaux) - 12 (bhajan)
Juin : 5 (débutants) - 19 (avancés) - 30 (bhajan)
 "De même qu'un oiseau attaché par un fil, après avoir voleté dans toutes les directions sans trouver de support ailleurs, finalement se stabilise là où il est attaché, de même, mon ami, l'esprit, après avoir volé dans toutes les directions sans trouver ailleurs un support, se stabilise dans le souffle, car l'esprit, mon ami, est attaché au souffle".    ( Chând. Upanishad)

      

lundi 6 août 2018

Au coeur du yoga

Yoga de ci, yoga de là... mode méditation... termes sans doute galvaudés... but de pouvoir, ou commercial... Asana, fragments de yoga...
Le yoga ne nous guérira pas miraculeusement de notre mal-être ; il nous amènera à la connaissance de nous-même, au coeur de l'être entier et unique. Et souvent par un long et difficile cheminement, une discipline, une patience, une persévérance et une humilité nécessaires pour se réaliser utilement dans le monde.

Comme le dit E. Baret :"Attention à ne pas perdre de vue que toutes ces activités ne sont là que pour nous rendre plus disponibles à nos faux-fuyants et à notre arrogance, non comme moyen de s'approprier le mythe d'une santé florissante, imaginaire égotique où la tristesse et le manque seraient toujours présents à l'arrière plan".